Information concernant la psychothérapie

 
De la part du psychothérapeute la discrétion absolue est garantie. Du coté du client une attitude d´ouverture sera la condition d´un travail efficace. Tous les détails de la vie quotidiennne sont importants, aussi les souvenirs et les songes. Sur demande on pourra utiliser un programme crytographique pour coder les E-Mails. Les premiers contacts sont gratuits. En cas de consultation où de thérapie prolongée un payement par chèque d´avance sera nécéssaire. Les honoraires dépendront du temps exigé par le travail du thérapeute.Le prix peut s´adapter aux possibilités du client. Il faudra prévoir environ und heure de travail par semaine.

E-Mail an W. Pollak

Interprétation des rêves

Sigmund Freud

Il s´est occupé de la signification des rêves pour l´inconscient dans son livre "L´Interprétation des Rêves" (1900).

Il disait que les rêves sont la "voie royale vers l´inconscient" et il les utilisait dans la psychanalyse pour rendre conscient les conflits cachés ainsi que les contenus refoulés.

Aujourd´hui on pense généralement que Freud a surestimé l´importance des désirs sexuels par rapport à la genèse des songes.

On reconnaît toujours que la réalisation de désirs et de souhaits joue un rôle important et que les restes des activités de la journée sont perlaborés et transformés pour créer autre chose.

Les rêves sont à nouveau un domaine important de la recherche. Dans "Focus" du 18 août 97 on rapporte des résultats nouveaus et intéressants. Par exemple sur l´influence de la perception subliminale (en dessous du seuil conscient) sur les rêves. On a constaté que les activités suivantes apparaissent très rarement dans les rêves: la lecture, l´écriture et le calcul. Une explication possible serait que les songes relèvent en premier lieu des processus primaires (Ca), tandis que les 3 activités mentionnées sont plutôt liées aux processus secondaires (Moi). La sexualité est un thème dans les rêves mais ne les domine pas. Des contenus érotiques se trouvent seulement dans 12% des rêves d´hommes et dans 4% des rêves de femmes.

Ici je souhaite vous présenter aussi l´exemple d´un rêve d´enfant. Il s´agit d´un cauchemar d´une jeune fille de 10 ans qui rêvait durant un séjour hospitalier qu´elle était enfermée, qu´elle n´avait rien à jouer, rien à manger et rien à boire. Elle faisait aussi un dessin de son rêve:

La jeune fille avait était en effet déprivée de beaucoup de choses. Moins de choses matérielles mais plutôt d´affection et du sentiment de sécurité. Le rêve exprime de manière codifiée son besoin de sécurisation, même si l´on pense dabord à l`angoisse d´être enfermé. Les choses matérielles sont moins importantes. L`enfant dessiné est assez petit et on peut alors penser que le rêve renvoie à la petite enfance. La cage ressemble aux lits-cage des plus petits enfants dans les hôpitaux, qui servent à leur protection, pour ne pas tomber hors du lit. Il y a eu des adultes qui étaient scandalisés par rapport à ces cages, mais les enfants y ressentent probablement plutôt un climat de sécurité et de protection. Si dehors il n´y a que des dangers on se sent plus en sécurité derrière les barreaux, même si cela représente un manque de liberté.

Celui qui souhaite me communiquer des détails intéressants sur les rêves ou celui qui veut en savoir plus, peut le faire savoir et m´envoyer une E-Mail:


@ E-Mail à Walter Pollak

Deux exemples de dessins d´enfants vous voyez sur la page suivante:


Dessins d´enfants

Homepage